Devinette:

¿Selon la tradition des Dompteurs de Vents, Comment serait né le premier vent du monde?

Clique sur le nom pour voir les réponses!

La Baleine?

Les baleines n’ont pas créé le premier vent du monde.

Toutefois, suivant la tradition inuit, la moindre expiration de ce cétacé provoquerait de fortes bourrasques dans la région du Pôle nord.

Dizzy Gillepsie?

Chaque concert de Dizzie Gillespie ou de Louis Armstrong déchaînait des tempêtes et des cyclones dans un rayon de 200 kilomètres.

De fait, une récente théorie scientifique a démontré le lien de cause à effet entre les concerts de jazz et les fréquents ouragans en Nouvelle-Orléans.

...un éternuement?

Félicitations!

Effectivement, un éternuement du créateur, étrangement allergique au pollen, déclencha le premier vent du monde.

Le Théâtre de l’Alambre, pour chacune de ses propositions, crée ses univers propres . En 2013, avec “Aral”, à travers un langage théâtral sans texte, à la frontière entre le clown, la poésie, le théâtre d'objets et de marionnettes, trois personnages réinventaient une mer qui avait disparu.

Cette première création de la compagnie remporta d’ailleurs le prix du meilleur spectacle d'une jeune compagnie au célèbre festival "Jeunes Rencontres" de Huy. Nourri de cette expérience de création collective à trois voix, Didier Maes, actuel directeur de la compagnie, se lance ensuite dans une nouvelle création avec le vent comme moteur poétique.

Au fil des années, un univers original, poétique et surréaliste se dessine peu à peu: celui des Dompteurs de Vents.

 

Sculpteurs d’Horizons, Plisseurs de Montagnes, Accordeurs de Souffles…

 

Voilà quelques-uns des personnages appartenant à l’univers poétique, original et quelque peu absurde tout droit sorti de l’imagination de Didier Maes.

 

Une cosmogonie imaginaire dans laquelle le Théâtre de l’Alambre vous invite à vous immerger au travers de 4 propositions artistiques indépendantes et complémentaires:

 

Sculpteurs d’Horizons, Plisseurs de Montagnes, Accordeurs de Souffles…

 

Voilà quelques-uns des personnages appartenant à l’univers poétique, original et quelque peu absurde tout droit sorti de l’imagination de Didier Maes.

 

Une cosmogonie imaginaire dans laquelle le Théâtre de l’Alambre vous invite à vous immerger au travers de 4 propositions artistiques indépendantes et complémentaires:

Le Dompteur de Vents

Théâtre de marionnettes, d’objets et bidouillages poétiques

Cosmogonie Imaginaire

Exposition artistique pluridisciplinaire

Bizarre Blizzard!

Conférence-Spectacle surréaliste

Contes sous vide

Histoires contées pour enfants et adultes